Iran, au pays des merveilles et du martyr (5/6)

Lettre persane n°5: Hymne à la culture et la poésie

IMG_8961.JPG*Tombe de Hafez, Shiraz

Bien que l’arrivée des ayatollahs au pouvoir en Iran ait drastiquement limité la vie culturelle, l’art reste pourtant présent dans chaque recoin du pays. Cinéma, art contemporain, poésie ou architecture, il n’est pas une discipline dans laquelle l’ancien empire Perse n’ait pas un jour brillé. Alors comme je suis gentille, je me suis dit que j’allais lister ce que j’avais vu et apprécié. Premier incontournable: le musée d’art contemporain* de la ville de Téhéran. Sa collection permanente abrite une large collection d’artistes célèbres américains et européens allant de Andy Wharol, à Jackson Pollock, en passant par Pierre Soulages, Picasso ou encore Cézanne. Cependant, depuis la révolution islamique, celle-ci avait été enterrée dans les sous-sols de l’institution car elle symbolisait l’impérialisme et l’occidentalisme imposé par la famille Pahlavi. Rien de surprenant quand on sait qu’elle avait été établie par la dernière et troisième épouse du roi d’Iran,Farah Dib Pahlavi, une ancienne étudiante en architecture (aussi à l’origine du musée du tapis) qui avait naturellement employé son pouvoir de première dame au rayonnement artistique du pays. Aujourd’hui, cette collection réapparaît progressivement bien que partiellement entre les murs du musées et il est possible d’y admirer quelques pièces en alternance avec une exposition éphémère sur une artiste iranienne majeure: Farideh Lashei.

IMG_8411.JPG

*Musée d’art contemporain de Téhéran:Musée d’art contemporain de Téhéran

Pour les cinéphiles,  le musée du cinéma* propose une exploration  assez intéressante à travers le cinéma iranien et ses principaux réalisateurs. Si la scénographie du musée n’est pas spectaculaire, il est cependant abrité au sein d’une jolie maison d’un quartier chic du nord de Téhéran (près du Bazaar de Tajrish) . On y trouve des informations précieuses sur les principaux courants cinématographiques  (école de Syracuse, film farsi…) et cinéastes majeurs du pays: Jafar Pahani, Abbas Kiarostami, Ali Hatemi ou encore  Morteza Avini qui fut le réalisateur attitré de la République Islamique, pour laquelle il produit de nombreux reportages lors du conflit Iran-Irak. Ironie du sort, ce dernier est mort en martyr en sautant sur une mine anti-personnel.IMG_9003.JPG

Côté scène alternative; rendez-vous la Maison des Artistes de Téhéran.  Ce complexe de huit galeries sur deux étages très prisé par la jeunesse bobo et arty de Téhéran expose de nombreux photographes et artistes contemporains. Il comporte également un restaurant végétarien et un café. Si vous êtes mélomane, la tour Milad propose des concerts de temps à autre . Pour ma part, j’ai pu assister à un concert de Palette, un groupe folk très populaire dont la musique s’inspire des balkans. Et grâce à l’hospitalité légendaire des iraniens qui se montrent toujours généreux avec les étrangers, j’ai pu assister à l’événement sans même payer un touman. En dehors de la capitale, il y a aussi le café Khane Honar *à Shiraz qui est un café d’artistes où se tiennent régulièrement des discussions sur l’architecture, la littérature et plein d’autres sujets cool. Il est un repère d’artistes et comprend une petite terrasse où les petits-déjeuners y sont délicieux. Mais j’en parlerai dans un autre article…

Contrairement à certaines idées reçues, l’art est donc tout aussi important que la religion en Iran, les sanctuaires des célèbres poètes Hafez et Saadi à Shiraz en sont la preuve vivante. Ces mausolées sont aujourd’hui encore très respectés et visités dans tout le pays. Quant au poète Omar Khayaam, il a donné son nom à une station de métro à Téhéran. Comme quoi, entre martyr et imams, la poésie perdure.

IMG_8362.JPG

*Maison des artistes de Téhéran

*Café Khane Honar

 

 

 

Non classé Voyages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :