24h à Accra

Que faire quand on a deux jours à tuer au Ghana, et plus particulièrement Accra? La majorité des sites intéressants au Ghana;  comme le fort de Cape Coast (lieu important de la lutte négrière classé au patrimoine mondial de l’UNESCO) ou les chutes d’eau de Wli, sont malheureusement éloignés de la ville. Néanmoins si vous êtes coincé au milieu de l’agitation citadine, il vous reste quelques options pour échapper au traffic et à la ville.

– Le marché de Makola

Après avoir arpenté les quatre coins de la planète, j’ai réalisé que les marchés sont  la meilleure vitrine locale d’un pays.  De la Chine à la Malaisie, en passant par l’Inde ou l’Afrique, ils font figure de showroom de ce qui se fait localement. Makola est l’un d’eux. Véritable lieu de vie et d’échange, il fut créé au début du siècle dernier et resta longtemps le principal centre d’interaction culturel et social de la ville. Détruit puis reconstruit depuis, il est aujourd’hui une place grouillante de femmes qui travaillent, leur bébé sous le bras ou pas très loin bien souvent. On peut y trouver de tout et de n’importe quoi: fruits frais,  poissons fumés,  escargots, sardines séchées (d’où l’odeur assez forte de l’endroit), mais aussi chapeaux en osier, textiles, beurre de karité. Quand on est blanche et blonde comme moi, on fait forcément figure d’outsider, mais si on prend le temps de vagabonder dans le labyrinthe des étalages sans crainte, on fait aussi de jolies rencontres. C’est aussi un bon plan pour les fashionistas cosmopolites, avec la possibilité de se faire tailler une robe ou une pièce sur mesure avec l’imprimé ethnique de son choix. Et il y en a des centaines .

image1La Plage Labadi                                 

Idéal pour une excursion à cheval, cette plage sauvage est aussi une belle occasion d’observer la pêche matinale et de regarder des démonstrations d’acrobaties « offertes » par les locaux  en échange d’un bon pourboire.. On y trouve aussi des graffitis représentant le premier président du Ghana sur les pans de murs longeant le littoral.

  • image2-1image1-1image5image4image2

Jamestown

Constituant l’un des plus anciens quartiers de la ville, Jamestown fait partie du patrimoine colonial ghanéen. Son phare, autrefois construit par les britanniques (au fort James en 1871), puis reconstruit au début du 20ème siècle,  est un repère  pittoresque du village et accueille aussi un marché au poisson.

Non classé Vagabondages

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :