Week-end à Seattle

En plus d’héberger l’hôpital fictif de Grey’s anatomy ( petite référence girly assumée), Seattle est surtout une ville portuaire et industrielle majeure des Etats-Unis. Siège de multinationales comme Boeing, Microsoft ou encore Amazon, elle s’est imposée au fil du temps comme un foyer important de l’innovation technologique , ce lui vaut d’être aujourd’hui considérée comme la nouvelle Silicon Valley. D’ailleurs les mastodontes comme Facebook ou Google n’ont pas hésité à y installer leurs  bureaux.

Technologique donc, mais aussi grunge: Seattle est le berceau d’ une large scène musicale folk et underground, qu’il est agréable d’explorer dans les nombreux bars et cafés de la ville. Contrairement à beaucoup de villes aux Etats-Unis, elle reste à taille humaine, ce qui lui donne des allures de petite ville côtière où il faut bon se promener. Cependant, en marge du succès économique de ses industries et de son aspect pittoresque, il est impossible de passer à côté de sa précarité régnante. A chaque coin de rue, il n’est pas rare de croiser des sans-abris, résultat de la gentrification rapide de la ville qui, si elle plaît aux riches ingénieurs, ne permet pas aux habitants moyens de suivre.

Un peu d’optimisme donc avec mes trois suggestions de choses à découvri si vous n’avez que 24 heures dans la ville.

Manger du crabe et des soupes de fruits de mer au Pike market

Un des repères de Seattle est incontestablement le Pike Market. Existant depuis plus d’un siècle (1907), il est une véritable institution où vous pourrez trouver des produits de la mer frais tous les jours de la semaine, dès les cargaisons matinales . Les nombreux   cafés et restaurants du marché donnant sur la baie d’Elliot, il règne une atmosphère très familiale et décontractée. Par temps ensoleillé ou pluvieux (plus généralement la deuxième option), je vous conseille d’essayer le crabe et le « chowder »; une sorte de soupe de calamar: vraiment yummie.

IMG_6964 IMG_6986

Pike Place markett

Monter au top de la Space Needle

Repère de la ville, cette tour et observatoire de 160 mètres offre une vue panoramique sur Seattle et ses environs, notamment  le Mont Rainier et Mont Baker.IMG_6997.JPG

Space Needle

Découvrir les arts du monde au SAM (Seattle Art Museum) 

Ce musée du centre ville est immanquable, situé juste à côté de la statue gigantesque du « hammering man » *, sa collection permanente comporte une vaste série de chefs d’oeuvre d’art du monde. Parmi lesquels des masques océaniens, des porcelaines asiatiques, des tapis persans ou encore de l’art africain africain, à l’instar de nombreuses statues rituelles exposées.

  • L’homme au marteau: C’est la seconde fois depuis mon petit tour du monde que je suis amenée à rencontrer ce type de sculptures, la première étant à Frankfurt. J’ai donc conduit ma petite recherche. Apparemment, the hammering man (l’homme au marteau) est un hommage rendu au travailleur qui réside en chacun de nous. Conçues par l’artiste Jonathan Borofsky, ces oeuvres monumentales (certaines sculptures pouvant atteindre jusqu’à 14 mètres de haut)  ont été installées dans plusieurs villes du monde (Corée du Sud, Japon, Suisse, etc…), comme un hymne à la fois artistique et plastique aux travailleurs du monde entier. Dans une ville comme Seattle, foyer de l ‘industrie aérospatiale, électronique, mais aussi de l’agriculture et pêche, cette initiative s’inscrit dans une démarche pleine de sens.

IMG_7007IMG_7018IMG_7025SAM Seattle Art Museum

 

Voyages

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :