24 heures à Nairobi

IMG_8071Interdit de passer 24 heures à Nairobi sans passer à côté de sa faune sauvage. Laissez-vous tenter par un safari dans le parc national de la ville à la recherche des big five, ou si vous n’êtes pas d’humeur matinale (car les game drive commencent à l’aube lorsque les animaux montrent le bout de leur nez), vous pouvez toujours visiter le centre des giraffes et l’orphelinat des éléphants de David Sheldrick.

Le Fond Africain pour les espèces en danger

Ce centre fut créé par Jock Leslie Melville, un kenyan qui a décidé d’élever un bébé giraffe chez lui dans le but de préserver l’espèce Rothschild, actuellement en voie de disparition en Afrique. Résultat de l’expansion humaine et de la diminution progressive de leur habitat naturel, elles se trouvent aujourd’hui plus qu’au nombre de 680, dont 40% au Kenya et 60% dans la nature Ougandaise. Le centre des girafes se présente  à la fois comme un lieu de découverte (il est possible d’y nourrir les girafes à heures bien précises), et d’éducation sur l’enjeu de la conservation de certaines espèces. On trouve aussi des girafes Masai et réticulées.

http://giraffecenter.org/http://giraffecenter.org/

IMG_8147

IMG_8062L’orphelinat des éléphants de David Sheldrick Wildlife Trust

Cet orphelinat vient au secours de bébés éléphants généralement devenus orphelins à cause du commerce d’ivoire. Généralement trouvés abandonnés dans la nature, ils sont pris en charge et soignés par une équipe d’éducateurs formés. Vers l’âge de dix ans, lorsque leur enfance terminée, ils sont relâchés dans la nature. L’enfance est clé pour les éléphants, notamment en raison de leur dépendance au lait maternel, c’est pourquoi il a pris 30 ans à Daphne Sheldrick pour concevoir la bonne formule de remplacement de lait, l’engagement d’une vie qu’elle décrit même son un livre Love, Life and Elephants: an African love story. En plus d’offrir aux touristes curieux le spectacle de bébés éléphants jouant et se roulant dans la boue (si vous êtes au premier rang vous repartez avec un masque à l’argile en prime), ce centre fournit aussi des informations sur la chasse à l’ivoire et la condition des éléphants en Afrique. Si vous voulez contribuer à votre échelle, il est possible de parrainer un éléphant pour 50 dollars par an, et en échange de recevoir des informations sur son évolution…ou d’effectuer une simple donation sur le site.

IMG_8086

David Sheldrick Wildlife Trust

https://www.sheldrickwildlifetrust.org/.

Non classé

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :